DU Art et médiations thérapeutiques

  • Composante:
    • UFR INSTITUT HUMANITES SCIENCES ET SOCIETES
  • Type de diplôme: Diplôme d'université
  • Domaine:
    • Sciences humaines et sociales
    • Arts, Lettres, Langues
  • Mention: Art et médiations thérapeutiques
  • Durée 1 année universitaire
  • Formation continue

Présentation et compétences visées

Présentation

Ce diplôme d’Université propose de donner l’occasion à des professionnels du champ clinique d’appréhender des pratiques artistiques en tant que médiations thérapeutiques à l’intérieur d’un cadre de référence psychanalytique.

Quelle est la problématique de cette formation ?

L’histoire de la psychopathologie et de la psychanalyse témoigne de l’intérêt permanent de celles-ci pour la création et l’art en général. Ceci ne doit pas être considéré seulement du point de vue d’une « psychanalyse appliquée » à des phénomènes de la culture, mais aussi, il faut le rappeler, du point de vue de la création dans sa dimension métapsychologique, à savoir, les effets de l’art sur le sujet, ou le lien entre l’inconscient et l’émotion esthétique.

Conceptuellement, la sublimation en tant que « destin pulsionnel » et « choix du sujet » (Mijolla-Mellor, 2009) constitue ce qui permet d’aborder l’art et la création. En ne se laissant rien interdire et en convertissant son monde fantasmatique en une néo-réalité partageable par le biais de son œuvre, l’artiste, ou le créateur de fictions quel qu’en soit le support, apparaît comme celui qui porte la sublimation à son maximum d’efficacité.

De fait, l’écart entre le sensoriel et la pensée, l’affect et la représentation, le conscient et l’inconscient, peut donner lieu à des formations pathologiques aussi bien qu’à des réalisations artistiques. L’art et la psychanalyse explicitent donc ces destins pulsionnels, certains régressifs, d’autres sublimatoires. Ainsi les expériences artistiques et thérapeutiques permettent de repérer le mouvement dialectique entre ces deux pôles.

Quelle est l’utilité de cette formation pour les cliniciens ?

La pertinence de l’utilisation des Arts et Médiations Thérapeutiques n’est plus à démontrer dans les psychothérapies de l’autisme, des cas limites, des adolescents violents, des psychoses et de l’anorexie notamment ainsi qu’auprès des personnes âgées.

C’est pourquoi l’introduction dans le cadre thérapeutique de supports artistiques comme la peinture, le modelage, la danse, l’écriture, le chant, la musique, etc., appartenant au champ de la culture, rend possible dans le cas de certaines structures psychopathologiques comme la psychose ou la névrose, non seulement la construction d’une « œuvre », mais aussi la création de nouveaux liens entre sensorialité et parole. C’est la valeur de substitution du symptôme.

C’est ainsi que ces dernières années ont été marquées par une grande richesse de la production de certains psychanalystes et chercheurs en sciences humaines autour du problème du lien entre l’art et les différents domaines de la clinique. Ces élaborations concernent : les dessins d’enfants, les productions plastiques issues de l’univers psychiatrique, la référence à l’art dans la cure type, la question de la sublimation dans la névrose.

Quelle méthode proposons-nous ?

Cette formation, aux Arts et Médiations Thérapeutiques par sa rigueur, est conçue comme le lieu d’une réactualisation permanente grâce à la prise en compte de toutes ces nouvelles données. Il s’agit par ce projet pédagogique de déployer comment et dans quel cadre approprié, les mouvements créatifs, même s’ils n’aboutissent pas nécessairement à des œuvres achevées, font appel à des gestes, des matériaux, des techniques, des paroles autres. En eux-mêmes, ceux-ci apportent des réponses à des exigences cliniques, voire diagnostiques, comme les questions de la relation transférentielle, de l’expression de l’angoisse, des délimitations du conflit psychique etc.…

Ces différents objectifs de la formation seront réalisés au moyen d’une « mise en situation » pratique d’atelier, ainsi que d’un enseignement théorico clinique, qui permettra aux participants d’élaborer un projet sur le mode d’un mémoire universitaire de fin d’étude.

Objectifs

Désormais liée à la grande histoire de l'influence de la psychanalyse sur les pratiques cliniques, qu’elles soient individuelles ou institutionnelles, l'utilisation des Arts et Médiations Thérapeutiques n’a plus à démontrer sa pertinence. Que ce soit dans le cadre de la rencontre avec ceux qui sont sujets à la psychose, avec ceux qui subissent les affres de l'adolescence ou qui vivent repliés dans des états autistiques,  nous verrons comment l'utilisation de la peinture, du modelage, de la danse, de l’écriture, du chant, de la musique, etc., peut rendre possible (de manière différentes selon les structures psychopathologiques) non seulement la construction d’une « œuvre », mais surtout la création de liens nouveaux entre sensorialité et parole. Partant ce constat et se nourrissant des nombreuses recherches récentes sur le sujet, notre formation aux Arts et Médiations Thérapeutiques se veut donc transmettre un savoir théorico-clinique, pratique autant que critique, sur la question du vaste champ d'application de l’art comme potentielle médiation relationnelle et thérapeutique.

Compétences visées

  • D'envisager la diversité des pratiques artistiques pouvant être utilisées en tant que médiations thérapeutiques à l’intérieur d’un cadre de référence psychanalytique.
  • De penser des utilisations différentielles des médiations au regard des publics rencontrés (âges de la vie, dispositifs institutionnels, structures psychopathologiques).
  • De mobiliser les notions de cadre et de transfert pour penser les mouvements individuels et groupaux pouvant être mobilisés par cette pratique.
  • D'appréhender les enjeux éthiques liés à l'utilisation des médiations thérapeutiques comme à n'importe qu'elle intervention clinique.
  • De rendre compte de manière rigoureuse (conceptuellement et épistémologiquement) d'une utilisation clinique de la médiation artistique.

Responsable(s)

Lheureux-Davidse Chantal

Email : chantal.lheureuxdavidse @ laposte.net

Admission

Capacité d'accueil

30

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation