DU Psychothérapie institutionnelle

  • Composante:
    • UFR INSTITUT HUMANITES SCIENCES ET SOCIETES
  • Type de diplôme: Diplôme d'université
  • Domaine: Sciences humaines et sociales
  • Mention: Psychothérapie institutionnelle
  • Durée 2 années universitaires
  • Formation continue
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

Cette formation est centrée sur la clinique et les dispositifs concrets proposés par la psychothérapie institutionnelle, qui permettent d’accueillir et travailler la souffrance psychique et sociale des subjectivités contemporaines. Cette clinique concerne avant tout le champ psychiatrique, mais également tous ceux (médicosocial, éducatif, etc.) où la psychothérapie institutionnelle n’a cessé d’opérer comme repère éthique et clinique porteur de sens.

Les grands champs d’enseignement sont : théorie, histoire et politique de la psychothérapie institutionnelle ; liens entre étiologie des pathologies psychiques, psychanalyse et phénoménologie psychiatrique ; articulation logique et clinique entre champ freudien, sémiotique et sciences humaines.

Accueil éthique, travail thérapeutique, engagement désirant autant que politique : la complexité d’un tel dispositif doit être expérimentée de façon intime et concrète, car il ne « vise » pas seulement les « usagers » des lieux de soins ou d’accueil ; il vise à transformer ces lieux en praxis, où les praticiens, par-delà les distinctions statutaires, sont tous des praticiens du sens. Au premier chef, en ce qui concerne cette formation, les professionnels qui au quotidien affrontent la dureté et l’angoisse d’un tel métier.

La psychothérapie institutionnelle est une non-évidence et nous n’entendons pas « l’enseigner », la figer dans un discours dont nous nous arrogerions la propriété. On « n’enseigne pas » la psychothérapie institutionnelle comme un objet : elle ne peut s’appréhender que par un trajet, une décision, un engagement. À cette condition seulement elle peut être réinventée, refondée dans sa pertinence, par chaque équipe et chaque praticien. Une telle absence d’évidence nécessite ce parcours de deux années qui, au départ, apparaît toujours déroutant — seul moyen pour sérieusement, peu à peu, se poser à la hauteur, ou à la profondeur, de ce « chemin qui se fait en marchant » (Machado).

Pour cette raison, cette formation ne se contente pas de former à la psychothérapie institutionnelle (clinique, théorie, histoire), mais par les outils de la psychothérapie (et la pédagogie) institutionnelle. Ainsi, la transmission sera assurée par des moments de séminaires traditionnels, fondé sur un programme de lectures ensuite débattues. Mais l’ensemble passera, plus fondamentalement, par une institutionnalisation coopérative des décisions concernant l’organisation du travail et ses orientations thématiques, les intervenants à inviter (équipes, personnes, etc.), les productions d’écrits, etc. Cela implique un engagement subjectif, désirant, dans cette dynamique collective : être-là par sa parole et son écoute, dans des moments de supervision, mais également d’élaboration (clinique, théorique, scripturaire). Enfin, logiquement liée à cette exigence, une liberté d’écriture (de contenu comme de forme) sera encouragée pour la production du texte final à rendre à la fin de la seconde année.

Objectifs

Présenter la psychothérapie institutionnelle sur ses différents domaines, institutionnels, cliniques et théoriques ce qui induit un enseignement sur l’histoire de la psychiatrie, la psychanalyse adaptée aux psychoses, et les positions éthiques de notre travail. Nous présentons également la pédagogie institutionnelle que nous mettons en pratique durant le DU.

Compétences visées

 

  • Acquérir une capacité d’analyse réflexive sur sa propre clinique. Arriver à dire et à signer « Je » une parole qui ne soit ni du semblant ni de la contestation, mais porteuse d’une maîtrise sérieuse.
  • Acquérir une connaissance psychopathologique des différents modes d’existence pathologique, s’inspirant des travaux de Freud, Oury, Tosquelles, Lacan, Schotte.
  • Aborder les différents outils de la psychothérapie institutionnelle telle qu'elle s'actualise à la clinique de La Borde et ailleurs (cliniques, secteurs institutionnels, centres médicoéducatifs, etc.).
  • Articuler à la clinique les textes fondateurs de Jean Oury, François Tosquelles et autres.

Responsable(s)

Lheureux-Davidse Chantal

Email : chantal.lheureuxdavidse @ laposte.net

Admission

Pré-requis nécessaires

Niveau souhaité : Licence 3

Pour les professionnels : sur dossier, toute personne ayant le bac et travaillant en psychiatrie quel que soit son statut.

Capacité d'accueil

30

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation