DIU Chirurgie Ambulatoire

  • Composante:
    • UFR de santé, médecine et biologie humaine
  • Type de diplôme: Diplôme d'université
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: DIU Chirurgie Ambulatoire
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 1 an
  • Formation continue
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

La chirurgie ambulatoire est encore insuffisamment développée en France avec actuellement environ 50% des actes réalisés avec ce mode de prise en charge, alors qu’aux Etats-Unis 80% et en Grande-Bretagne 70% des actes le sont. Ce retard est principalement historique, la chirurgie ambulatoire n’ayant été autorisée en France qu’en 1992, alors qu’elle avait débuté en 1960 aux Etats-Unis.

En partenariat avec les Universités de Bordeaux et de Tours, le DIU de Chirurgie ambulatoire est ouvert depuis 2017. Il correspond à la création d’un DIU national, parrainé par l’Association Française de Chirurgie Ambulatoire (AFCA), dont Corinne Vons (responsable du DIU) a été la secrétaire générale pendant 6 ans et en est la présidente depuis juin 2013.

Le développement de la chirurgie ambulatoire a été inscrit comme une priorité par la Direction Générale de la Santé, fixant un objectif de 2/3 des actes chirurgicaux réalisés en ambulatoire à l’horizon 2022.

La chirurgie ambulatoire est par ailleurs reconnue comme une priorité nationale de développement par le rapport de la Cour des Comptes sur la Sécurité Sociale (Sept 2013) et par le rapport du Comité Interministériel pour la Modernisation de l’Action Publique (Déc. 2013).

 

De fait, il existe donc actuellement une forte pression exercée sur les établissements de santé pour développer la chirurgie ambulatoire.

La mise à disposition récente d’un socle de connaissances et de recommandations par la HAS et l’ANAP (Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médicaux-sociaux) témoigne de l’implication des pouvoirs publics dans cette démarche.

 

Le décret 2012-969 du 20 Août 2012 sur l’organisation des alternatives à l’hospitalisation, et plus récemment l’INSTRUCTION N° DGOS/R3/2015/296 du 28 septembre 2015 relative aux objectifs et orientations stratégiques du programme national de développement de la chirurgie ambulatoire pour la période 2015-2020, insistent sur la nécessité de mettre en place des formations destinées aux professionnels de santé :

« L’enjeu est d’accompagner la formation d’équipes (médicale, paramédicale et administrative) aux multiples enjeux du développement de la chirurgie ambulatoire : organisationnels, médico-économiques, de qualité et de sécurité des soins, de coordination ville-hôpital et d’optimisation des capacités qui en découlent ».

« Pour parvenir à cet objectif, vous encouragerez le personnel soignant et non soignant à participer aux formations continues organisées en régions. En effet, il convient de rappeler aux établissements de santé (ES) que la formation à la prise en charge des patients en chirurgie ambulatoire est désormais devenue obligatoire conformément à l’article D 6124-301-1 du code de la santé publique ».

 

De plus, il est prévu que dans la prochaine certification des établissements de santé, il y ait une vérification de l’accréditation des équipes travaillant dans les unités de chirurgie ambulatoire.

« Vous pouvez également dans le cadre de la formation initiale des internes, développer l’agrément de nouveaux lieux de stage où se pratique la chirurgie ambulatoire, après avoir recueilli l’avis du doyen et des coordonnateurs de stage de la spécialité concernée ».

Objectifs

L’objectif de cette formation Universitaire est de donner à tous les acteurs impliqués dans la chirurgie ambulatoire (médecins, personnel non médical, personnel administratif, étudiants) les connaissances et les moyens nécessaires pour créer, développer et évaluer une activité de chirurgie ambulatoire  assurant qualité des soins et sécurité des patients.

Parmi les objectifs:

Calculer son potentiel ; établir le chemin clinique des patients dans son établissement et son unité de

  chirurgie ambulatoire ; définir chaque étape et ses objectifs; déterminer les étapes clés, élaborer les check listes pour chaque étape, les délais de et entre chaque étape ; élaborer la charte de fonctionnement de l’unité ; piloter l’unité par le suivi des indicateurs d’activité et de qualité ; organiser des réunions de RMM; connaître les caractéristiques de chaque spécialité chirurgicale en ambulatoire ; les notions de tarifications en chirurgie ambulatoire ; les moyens d’informer et surtout d’éduquer les patients ; toutes les recommandations existantes ; les bénéfices démontrés pour le patient.

Compétences visées

  1. .    calculer le potentiel d’une unité de chirurgie ambulatoire
  2. .    établir le chemin clinique des patients dans son établissement et son unité de chirurgie ambulatoire
  3. .    définir chaque étape et les objectifs de chaque étape
  4. .    déterminer les étapes clés, les check listes pour chaque étape, les délais de et entre chaque étape
  5. .    élaborer la charte de fonctionnement de l’unité
  6. .    piloter l’unité par le suivi des indicateurs de qualité
  7. .    établir des réunions de RMM (Revue de Mortalité et de Morbidité)
  8. .    connaître les caractéristiques de chaque spécialité chirurgicale, les notions de tarifications en ambulatoire, les moyens d’informer et surtout d’éduquer les patients, les recommandations existantes, les bénéfices démontrés pour le patient.

Responsable(s)

VONS Corinne

Responsable du DIU Procédures en chirurgie ambulatoire et anesthésie ambulatoire

Et après

Insertion professionnelle

- Activité de soin et d’encadrement dans une unité de chirurgie et d’anesthésie ambulatoire (médecin et cadre coordinateurs).

- Activité chirurgicale ou anesthésique avec un développement ambulatoire.

Etablissement

Etablissement