DU Homéopathie

  • Composante:
    • UFR de santé, médecine et biologie humaine
  • Type de diplôme: Diplôme d'université
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: DU Homéopathie
  • Durée 1 an
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

Ce DU d’homéopathie poursuit 2 grands objectifs, il permet :

-    d’une part, de donner des bases solides sur les concepts, la matière médicale, la répertorisation et les possibilités de l'homéopathie pour les pathologies aiguës et chroniques/récurrentes

-    d’autre part, il permet de proposer aux futurs généralistes une thérapeutique complémentaire dans les pathologies virales et fonctionnelles, à l'époque des économies de santé et des problèmes de iatrogénie. Ainsi devant la pathologie ORL, les généralistes sont dépourvus de moyens thérapeutiques pour éviter la prescription d’antibiotiques afin d’éviter les résistances et l’achat de médicaments (du type sirops) qui ne sont plus remboursés. Autre exemple, les prescriptions d’anxiolytiques, d’hypnotiques, d’antidépresseurs ainsi que les AINS (médicaments à effet anti-inflammatoire) et Corticoïdes, pourraient être diminuées par l’apport de l’homéopathie.

 

Aujourd’hui, les généralistes sont constamment sollicités par les caisses d’assurance maladie pour diminuer les dépenses de médicaments. L’homéopathie pourrait ainsi devenir un moyen de réponse à cette problématique d’économie de la santé, tout en respectant les recommandations nationales en cours de la HAS et des Sociétés Savantes.

Objectifs

L’objectif d’une formation universitaire d'homéopathie doit permette aux professionnels de santé de se sensibiliser à notre thérapeutique homéopathique et d’être capable dès la fin de ce DU d’intégrer dans sa pratique médicale l’esprit, les concepts et les outils homéopathiques et de pouvoir ainsi prescrire des traitements homéopathiques dans de nombreuses situations cliniques.

Cette formation de base, en un an, sera axée sur les approches conceptuelles en   homéopathie, les points principaux de la matière médicale, la répertorisation, les pathologies aiguës et les pathologies chroniques récentes,  la prise en charge homéopathique obstétricale, le traitement homéopathique des causes (alimentaires, climatiques, émotionnelle, médicaments, suppressions etc….), le traitement des pathologies fonctionnelles, de la vulnérabilité médicale, de la fatigabilité organique, de la pré-fragilité, de la fragilité et informer de toutes les possibilités de l'homéopathie dans les pathologies chroniques anciennes.

L’approche universitaire d’une discipline dont les concepts, bien différents de la Médecine Académique, se rapprochent du modèle Bio-Psycho-Social, en parfaite concordance avec l’épigénétique, et tendent vers un « modèle multidimensionnel  et systémique de la maladie »,  doit être un lieu de réflexions et d’échanges. L’enseignement doit se situer dans un espace et un esprit de recherche. Seule l’Université peut apporter cette indépendance intellectuelle et thérapeutique.

Cet apport de l’outil thérapeutique homéopathique reste dans un esprit de complémentarité à la thérapeutique allopathique et nous permet de respecter les indications de la prescription de nombreuses classes de médicaments en médecine de ville, d’en diminuer le nombre de prescription et la durée et donc d’éviter de nombreux effets iatrogènes, problèmes de santé publique majeur (résistance des antibiotiques, effets indésirables des AINS  et anxiolytiques pour exemples – Etudes EPI3). 

Cet impact sur la diminution de la iatrogénie, grâce à une approche à la fois globale et individualisées est l’argument principal pour que ce DU d’Homéopathie qui se déroule dans le cadre de la FMC de la Faculté de Médecine de Bobigny, soit reconnu comme formation validante du DPC en se référant sur le référentiel homéopathique élaboré avec le soutien de l’UNAFORMEC, reconnu par la HAS.

Les particularités de l’enseignement de l’homéopathie à la faculté de médecine de Bobigny sont l’approfondissement des concepts homéopathiques et leurs répercussions dans nos pratiques cliniques, la compréhension  de la matière médicale homéopathique à travers la connaissance de la souche du remède homéopathique et la Médecine Traditionnelle chinoise ainsi que l’acquisition de l’utilisation approfondie du répertoire homéopathique.

Responsable(s)

Dr. ALLIER

Responsable du DIU Homéopathie

Et après

Poursuite d'études

A la suite du DU, les étudiants peuvent envisager d’intégrer le Master Education thérapeutique, éducations en santé (ETES) préparer au sein du LEPS (Laboratoire Educations et Pratiques de Santé), selon un parcours aménagé, négocié avec le candidat.

Insertion professionnelle

Utilisation d’un « outil thérapeutique » complémentaire, intégré dans la pratique médicale acquise respective des compétences de chacun et d’une meilleure compréhension de certaines pathologies récentes et chroniques.

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation