DIU - Médecine - Cardiologie interventionnelle

  • Composante:
    • Faculté de médecine Paris 5
  • Type de diplôme: Diplôme d'université
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 2 ans
  • Formation continue
  • Formation initiale

Présentation et compétences visées

Présentation

Forme de l'enseignement : Enseignement en présentiel

Le DIU cardiologie interventionnelle est organisé par la faculté de médecine de Paris Descartes conjointement avec les Universités de Paris 11, Paris 12, Bordeaux 2, Lille, Lyon, Marseille, Reims, Rennes, Toulouse, Tours et Strasbourg.

Volume horaire :

Cours théoriques :

  • 45 heures obligatoires (4 jours à l’HEGP pour chaque niveau) + un colloque annuel de 3 heures au sein du groupe Athérome et Cardiologie Interventionnelle de la Société Française de Cardiologie (3ème vendredi de décembre)
  • Travaux dirigés : séminaire annuel d’une journée comportant des ateliers

Stages :

  • Niveau 1 : 500 examens coronographiques dont 300 comme investigateur principal
  • Niveau 2 : 250 angioplasties coronaires dont 150 comme investigateur principal (incluant 100 implantations d’endoprothèses)

Carnet de stage nominatif

Objectifs

  • Comprendre le mécanisme physiopathologique des actes pratiqués en Cardiologie Interventionnelle
  • Poser les indications thérapeutiques appropriées : traitement médical, chirurgical, par angioplastie ou valvuloplastie des cardiopathies ischémiques ou valvulaires
  • Evaluer le degré des lésions coronariennes et valvulaires en vue de leur traitement
  • Evaluer les avantages et risques de ces thérapeutiques

Responsable(s)

Danchin Nicolas

Responsable du diplôme - 2ème année - Paris Descartes

Hôpital Européen Georges Pompidou - Service de Cardiologie 3
20, rue Leblanc
75015 Paris

Teiger Emmanuel

Responsable du diplôme - 1ère année - Créteil

Hôpital Henri Mondor - Service des explorations fonctionnelles
51, avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny
94010 Créteil
Tél : + 33 (0) 1 49 81 46 81

Etablissement

Etablissement