DU Phytothérapie clinique

  • Composante:
    • UFR de santé, médecine et biologie humaine
  • Type de diplôme: Diplôme d'université
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: DU Phytothérapie clinique
  • Durée 2 ans
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

 L’historique et le contexte général conduisant à la proposition de cette mention : en 1982 au moment de la création du DUMENAT (Département Universitaire de Médecines Naturelles) à SMBH (Bobigny).

Contexte général : méconnaissance des médecins de l’intérêt de l’apport de la phytothérapie dans leur pratique clinique.

L’objectif principal de cette formation est de faire connaître au corps médical les perspectives thérapeutiques qu’offrent la phytothérapie et l’aromathérapie, et l’aide qu’elles peuvent leur apporter dans leur pratique quotidienne.

 

La connaissance de la phytothérapie et de l’aromathérapie permet d’une part, de traiter la plupart des pathologies courantes rencontrées en pratique de ville, d’autre part, elles sont un soutien aux thérapeutiques classiques, en ce sens que leur prescription concomitante permet à la fois de diminuer les éventuels effets secondaires des médications habituelles et également d’en diminuer les posologies pour un meilleur confort du malade. 

 

 

Objectifs

  1. .   former à la pratique de la phytothérapie et de l’aromathérapie
  2. .   développer l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques relatives à la connaissance de la phytothérapie et de l’aromathérapie.

Compétences visées

À l’issue de la formation, le stagiaire admis au DU Phytothérapie clinique doit être capable de prescrire un traitement de phytothérapie et/ou aromathérapie à ses patients, soit en première intention, soit en seconde intention, en tenant compte également des interactions médicamenteuses entre les différentes thérapeutiques.

Responsable(s)

Dr. CHEMOUNY

Responsable du DU Phytothérapie clinique

Et après

Insertion professionnelle

À l’issue de la formation, l’étudiant médecin, pharmacien, sage-femme ou vétérinaire, doit être capable de prescrire un traitement de phytothérapie et/ou aromathérapie à ses patients, soit en première intention, soit en seconde intention, en tenant compte également des interactions médicamenteuses entre les différentes thérapeutiques.

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation