Ingénieur Énergétique

  • Composante:
    • Institut Galilée
  • Type de diplôme: Formation d'ingénieur classique
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: ÉNERGETIQUE
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 3 ans
  • 180 crédits ECTS
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

L’amélioration de l’efficacité énergétique de nos industries et/ou de nos bâtiments est un enjeu majeur de notre époque. En effet, la raréfaction des ressources fossiles, l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre ainsi que celle de la consommation énergétique mondiale, (principalement due au développement économique des pays émergents) appellent une nouvelle approche des problématiques énergétiques.

La démarche pédagogique s’articule autour de 4 axes complémentaires :

- Une approche théorique (Cours, Travaux Dirigés) ;

- Une initiation pratique (Travaux Pratiques, Modélisation informatique) ;

- Des travaux appliqués (projet bibliographique, technique et de fin d’étude) ;

- Une immersion dans les problématiques de l’entreprise (Stage ouvrier, technicien, ingénieur).

Objectifs

Cette spécialité a pour objectif de répondre aux besoins identifiés par les pouvoirs publics et les industriels. Ainsi la formation cible le domaine de l’énergie que ce soit au niveau de la production, la consommation, le transport ou le stockage. Le secteur de l'énergie est dans l’air du temps et en constant développement. Il séduit de nombreux étudiants. Nous avons donc cherché à construire une formation solide et cohérente, au-delà de son phénomène de mode. N’oublions que le secteur énergétique est historiquement l’une des premières sciences traitées par les ingénieurs. Aujourd’hui il prend un jour nouveau car son marché est en complète mutation : il aborde parallèlement des aspects économiques, sociaux et environnementaux. L’objectif de la formation est de former des nouveaux ingénieurs capables d’appréhender le contexte dans lequel s’inscrit un bouquet énergétique, et de trouver des réponses adaptées aux utilisations souhaitées. Il faut bien saisir le cadre dans lequel nous évoluons afin de proposer un produit ajusté et des outils cohérents. Cette formation scientifique assure des bases indispensables en thermodynamique, mécanique des fluides, transport et transfert des vecteurs énergétiques. Une des particularités de Sup Galilée est de proposer une option énergétique pour le bâtiment, offrant de nombreuses perspectives d’emploi. Aujourd’hui, le secteur énergétique est en constante évolution et mutation. Nous sommes au cœur de l’actualité puisque notre enseignement se greffe sur les nouvelles directives environnementales : Grenelle de l’environnement, mesures législatives et réglementaires des constructions thermiques, les nouvelles normes en cours telles que la  Haute Qualité Environnementale (HQE) ou le label Hautes Performances Energétiques (HPE). Sup Galilée permet de développer toutes les compétences utiles pour travailler dans des milieux variés des industries productrices ou grandes consommatrices d'énergie, mais aussi pour des applications en sources renouvelables (éolien, solaire, biomasse…).

Compétences visées

Compétences de cours communs :

- Connaitre l'entreprise et le monde du travail

- Concevoir, coordonner et mettre en oeuvre un projet

- Savoir communiquer et travailler en équipe


Compétences scientifiques fondamentales :

- Maitriser les sciences et techniques fondamentales pour l'ingénieur

- Maitriser les sciences et techniques de base de l'énergétique


Compétences scientifiques en ingenierie énergetique :

- Choisir, dimensionner et optimiser des systèmes énergétiques réels

- Etudier et résoudre des problèmes techniques

Responsable(s)

PASSARELLO Jean-Philippe

Responsable du diplôme d’Ingénieur Énergétique

Et après

Poursuite d'études

L'obtention du diplome d'ingenieur entraine l'attribution du grade de Master.

Insertion professionnelle

Dans le secteur du bâtiment incluant à la fois le résidentiel domestique, le tertiaire et l’industrie.

 Dans les grandes industries intervenant dans le secteur énergétique : production, transport, distribution, renouvelables, etc.

Au sein des entreprises du tertiaire : bureaux d’études, de conseil, ou au sein des collectivités territoriales, qui travaillent en lien avec les secteurs du bâtiment, de la production, du stockage et du transport de l’énergie.

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation