LICENCE Frontières du vivant

  • Composante:
    • Faculté de médecine Paris 5
  • Type de diplôme: Licence (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: FRONTIERES DU VIVANT
  • Niveau d'étude visé: BAC +3
  • Durée 3 ans
  • 180 crédits ECTS
  • Formation initiale

Présentation et compétences visées

Présentation

La licence Frontières du Vivant est une formation interdisciplinaire, c’est bien plus qu’une licence de biologie. Elle vise à transmettre aux étudiants une solide culture scientifique centrée sur l’étude du vivant, toujours en interaction avec la physique, la chimie, les mathématiques, l‘informatique ou encore les sciences sociales. Le cursus attache autant d’importance à l’acquisition de compétences que de connaissances, aussi bien disciplinaires que transversales.

Objectifs

La spécificité de ce programme est de favoriser l’innovation pédagogique, en plaçant l’étudiant au cœur de son apprentissage à travers des enseignements, une sensibilisation à la recherche sous forme de projets et l’exploration de milieux professionnels : laboratoires, entreprises, associations. Les projets réalisés en groupe bénéficieront d’un accompagnement personnalisé et seront encadrés par des tuteurs et/ou pairs. Au cours des trois années, les étudiants seront amenés à prendre de plus en plus de responsabilités et d’autonomie.

Compétences visées

Compétences disciplinaires

› Mobiliser les concepts et les outils des mathématiques, de la physique, de la chimie et de l’informatique dans le cadre de problématiques en sciences du vivant.

› Mobiliser les concepts fondamentaux et les technologies de biologie moléculaire, de biochimie, de biologie cellulaire, de génétique, de microbiologie, de physiologie, d’immunologie, de classification du vivant, de biologie du développement et de d’évolution pour traiter une problématique du domaine, analyser un document de recherche ou de présentation.

› Identifier et mener en autonomie les différentes étapes d’une démarche expérimentale.

› Interpréter des données expérimentales pour envisager leur modélisation. › Valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux et apprécier ses limites de validité.

› Identifier les sources d’erreur pour calculer l’incertitude sur un résultat expérimental.

› Exploiter des logiciels d’acquisition et d’analyse de données avec un esprit critique.

En fonction du parcours et des options choisies :

› Identifier, choisir et appliquer une combinaison d’outils analytiques (techniques courantes, instrumentation) adaptés pour caractériser les organismes (de la biomolécule à l’individu dans sa complexité) et leur fonctionnement aux différents niveaux d’analyse (métabolisme intracellulaire, biologie et physiologie des organismes complexes, interactions entre individus et groupes, interactions avec le milieu).

› Manipuler les mécanismes fondamentaux à l’échelle microscopique, modéliser les phénomènes macroscopiques, relier les échelles macroscopiques et microscopiques.

Compétences préprofessionnelles

› Situer son rôle et sa mission au sein d’une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.

› Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

› Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

› Travailler en équipe autant qu’en autonomie avec responsabilité au service d’un projet.

› Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.

› Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.

› travailler et communiquer aussi bien en français qu’en anglais avec efficience et efficacité

Compétences personnelles

› Travailler en équipe (s’intégrer, se positionner, collaborer, écouter),

› Créer des synergies entre projets,

› Se mettre en recul d’une situation, s’auto évaluer et se remettre en question pour apprendre.

› Exercer des responsabilités, interagir avec les acteurs de la recherche, de l’enseignement et de l’entreprenariat.

› Être à l’aise aussi bien à l’écrit qu’à l’oral

Responsable(s)

Thalabard Jean-Christophe

Directeur de la Licence FdV

Email : jean-christophe.thalabard @ math-info.univ-paris5.fr

Busca Patricia

Directrice des études de L1

Email : patricia.busca @ cri-paris.org

Mariadassou Mahendra

Directeur des études de L3

Email : mahendra.mariadassou @ gmail.com

Taly Antoine

Directeur des études de L2

Email : taly @ ibpc.fr

Admission

Pré-requis nécessaires

Cette licence s’adresse à des lycéens ayant une solide formation scientifique.

Et après

Poursuite d'études

Après la licence, les diplômés s’orientent principalement vers des masters de recherche dans le domaine des sciences du vivant, mais aussi vers des écoles d’ingénieurs et des masters en éducation.

Masters de sciences : Santé Publique, Biologie, Génétique, Sciences et technologies, Neurosciences, Sciences cognitives, Psychologie, Virologie, Immunologie, Philosophie, Physiologie animale, Maths-info, Bio-informatique, Robotique, Sciences de la terre, Environnement, Matériaux, Énergie, Développement durable, Agronomie, Évolution, Écologie, Biodiversité, Paléontologie, Restauration de Biens culturels, Archéologie,

Ecole d’ingénieurs : Nutrition, Santé, Ingénierie biomédicale

Masters en éducation : MEEF, Sciences de l’éducation

 

 

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation