Licence mention Sciences pour l'ingénieur

  • Composante:
    • Institut Galilée
  • Type de diplôme: Licence (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: SCIENCES POUR L'INGÉNIEUR
  • Niveau d'étude visé: BAC +3
  • Durée 3 ans
  • 180 crédits ECTS
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Facultatif

Présentation et compétences visées

Présentation

1. Compétences transversales
3 niveaux proposés : I (initiation) = réalisation de l'activité avec de l'aide ; U (utilisation) = réalisation de l'activité en autonomie ; M (maîtrise) = capacité à transmettre, voire à former à l'activité et la faire évoluer.

Compétences organisationnelles :
_ Travailler en autonomie (M) : établir des priorités, gérer son temps, s'auto-évaluer, élaborer un projet personnel de formation.
- Utiliser les technologies de l'information et de la communication (M).
- Effectuer une recherche d'information (U) : préciser l'objet de la recherche, identifier les modes d'accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre.
- Mettre en oeuvre un projet (I) : définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l'action.
- Réaliser une étude (U) : poser une problématique ; construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements.
Compétences relationnelles :
- Communiquer (M) : rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés, prendre la parole en public et commenter des supports, communiquer en français et en anglais.
- Travailler en équipe (U) : s'intégrer, se positionner, collaborer

2. Compétences scientifiques générales
- Respecter l'éthique scientifique (U)
- Connaître et respecter les réglementations (U)
- Faire preuve de capacité d'abstraction (U)
- Analyser une situation complexe (U)
- Adopter une approche pluridisciplinaire (U)
- Mettre en oeuvre une démarche expérimentale (M) : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d'erreur ; analyser des données expérimentales
- Utiliser des logiciels d'acquisition et d'analyse de données (U)
- Utiliser des outils mathématiques (U)
- Utiliser un langage de programmation (U)

3. Compétences scientifiques disciplinaires

Le titulaire de la licence est capable d'utiliser les techniques courantes dans les domaines de l'électronique, du traitement du signal, de l'automatique ou de l'optoélectronique et des nanotechnologies :
- synthèse et analyse de schémas électriques (M),
- modélisation de systèmes automatiques « boucle ouverte » et « boucle fermée » (M),
- élaboration et caractérisation de matériaux pour l'électronique en « salle blanche » (U).

Objectifs

L’objectif professionnel est de former des cadres techniques dans le domaine de l'EEA. La réalisation de cet objectif implique le plus souvent une poursuite d’études (master ou école d’ingénieur).

L’acquisition de solides compétences pratiques liées aux enseignements plus théoriques est de plus renforcée par le fait que les travaux pratiques et les projets représentent une part importante de la formation, notamment dans les deux derniers semestres.

Parcours ingénierie électrique en enseignement à distance :

L’objectif de ce parcours est l’acquisition de connaissances de base dans le domaine de l’électricité et de l’électronique avec une orientation vers les courants faibles et les télécommunications.

Compétences visées

Le titulaire de la licence est capable de :

- Faire preuve de capacité d'abstraction ;

- Mettre en œuvre une démarche expérimentale : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d'erreur ; analyser des données expérimentales ;

- Utiliser des logiciels de simulation, d'acquisition et d'analyse de données (Lab View) ;

- Utiliser un langage de programmation (Langage C, JAVA) ;

- Mettre en œuvre et utiliser des composants spécifiques (FPGA, PIC, microcontrôleur).

Responsable(s)

LECOMTE Frédéric

Responsable de la Licence Sciences pour l’ingénieur

Email : frederic.lecomte @ univ-paris13.fr

Et après

Poursuite d'études

Les poursuites d’études sont entre autre possibles dans les masters recherche et professionnel nationaux dans le domaine de l’EEA, des télécommunications et réseaux ou de physique et optronique selon le parcours.

Localement, les étudiants peuvent intégrer sur dossier la première année du master recherche et professionnel Ingénierie et innovation en images et réseaux  ou la première année du master recherche Sciences et Génie des Matériaux (selon le parcours choisi).

Possibilité de candidater dans un parcours de master préparant aux métiers de l’enseignement.

Intégration possible dans des formations d’ingénieur (génie électrique, télécommunication), notamment sur dossier à l’école d’ingénieur Sup Galilée (spécialité Télécommunications et Réseaux ou Informatique et Réseaux en apprentissage).

Insertion professionnelle

- Technicien/Technicienne supérieur(e) de méthodes ou de recherche en électronique (étude) ;

- Électronicien/Électronicienne (production) ;

- Assistant/Assistante d'ingénieur (contrôle, qualité) ;

- Technicien/Technicienne supérieur(e) en "salle blanche".

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation