Master Langues étrangères appliquées parcours Langues, interprétations et stratégie interculturelle

  • Composante:
    • UFR ETUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUEES
  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Arts, Lettres, Langues
  • Mention: Langues étrangères appliquées
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 1 an
  • 120 crédits ECTS
  • Formation continue
  • Formation en alternance
  • Formation initiale
  • Formation professionnelle

Présentation et compétences visées

Présentation

Le master LISI forme des étudiants polyvalents, désireux d’aborder sous l’angle interculturel, le monde de l’entreprise ou bien le secteur des « nouvelles solidarités » en devenant interprète-médiateur. Ce dernier travaille sur un support médiation+linguistique, qu’il décline et fait évoluer selon les domaines d’application.

L’interprète-médiateur maîtrise au moins trois langues (niveau C1 au minimum) ;

  • il assure la communication et la compréhension interculturelles entre les services publics français et les personnes étrangères ne maîtrisant pas, ou très peu, la langue française
  • il intervient dans les milieux associatifs en tant qu’interprète de liaison ou médiateur linguistique
  • il travaille dans les mairies, en tant que médiateur linguistique, médiateur culturel, écrivain public…
  • il est une interface linguistique et interculturelle pour les PME, les PMI, les TPE, en développement à l’international.

Cette formation requiert un très bon niveau en anglais, en français et dans une troisième langue étrangère au choix parmi l’allemand, l’espagnol, l’arabe et le chinois. Les techniques de traduction, l’entraînement à l’interprétation consécutive, et la recherche terminologique et documentaire multilingue sont autant de compétences développées au cours des deux années d’étude.

Objectifs

Former des interprètes-experts en communication et en intelligence interculturelle capables de mettre en oeuvre des stratégies de management interculturel tant dans les contextes liés au monde de l'entreprise ( marketing, communication et négociation multilingues, gestion de conflits) que dans les environnements sociaux (accueil des populations étrangères, asile, secteur médico-psycho-social, milieux associatifs) en tant qu'interprètes-médiateurs entre  populations étrangères et institutions.

Compétences visées

Compétences linguistiques / Compétences interprétatives

  • Maîtriser parfaitement les langues de travail en niveau C1/C2
  • Maîtriser les techniques d’interprétation consécutive dans les langues de travail
  • Savoir comprendre et analyser la structure d’un document, en extraire et résumer les informations
  • Maîtriser la terminologie (bilingue au moins) du domaine d’intervention
  • Maîtriser la terminologie des sytèmes administratifs dans les langues de travail
  • Etre en mesure de garantir la fiabilité du message, en sachant l’adapter à chacun des interlocuteurs dans les contextes envisagés.

Compétences sociolinguistiques

               

  • Savoir reconnaître fonctions et sens des variations langagières (sociales, géographiques, historiques, stylistiques)
  • Savoir produire un registre approprié à une situation donnée, pour un document (écrit) ou discours (oral) particulier.
  • Pouvoir identifier les différents registres de discours, et s'exprimer dans un registre approprié à une situation donnée, à l'écrit comme à l'oral.
  • Savoir reconnaître fonctions et sens des variations langagières (sociales, géographiques, historiques, stylistiques)

 

Compétences interculturelles

  • Connaître le monde de l’entreprise et associatif
  • Savoir identifier les éléments, valeurs, référents, propres aux cultures mises en présence (connaissances solides des civilisations impliquées dans l’échange)
  • Savoir appréhender les présupposés, l’implicite, les allusions, les stéréotypes, l’intertextualité d’un énoncé ou d’un document
  • Connaître et maîtriser les concepts liés à l’altérité, la diversité et aux cultures en contact
  • Savoir produire un registre approprié à une situation donnée, pour un document (écrit) ou discours (oral) particulier.
  • Savoir gérer un projet interculturel et linguistique.

 

Compétences spécifiques à la médiation

  • Aptitude à la gestion des conflits interculturels
  • Assurer discrétion et responsabilité, en vertu du respect du secret professionnel (article 226- 13 du Code pénal français).
  • Respect des principes de neutralité 
  • Capacité à établir un climat de confiance et à assurer un travail professionnel
  • Etre conscient de la dimension sociale de l’interprète.
  • Aptitude à pas prendre parti ou interférer,
  • Capacité à aider les deux parties à se comprendre, à leur apporter un éclairage voir un décodage culturel.
  • Savoir tenir compte du poids de la culture.
  • Capacité à s’adaptater au domaine d’intervention
  • Conscience du rôle sociologique de décodage des codes culturels à assurer.
  • Faire preuve d'organisation et d'autonomie
  • Savoir travailler en équipe, le cas échéant
  • Savoir organiser ses démarches, négocier avec ses interlocuteurs sur la définition d'un cahier des charges ou le montage d'un projet (sens du contact et de l’écoute)

Compétences personnelles et relationnelles

Savoir planifier, gérer son temps, respecter consignes et délais

Responsable(s)

Navarro Elisabeth


Tél : 0157275662

Email : Elisabeth.Navarro @ eila.univ-paris-diderot.fr

Benayoun Jean-Michel

Email : direction @ eila.univ-paris-diderot.fr

Et après

Poursuite d'études

14.3%

Insertion professionnelle

86%

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation