Master mention Industries culturelles parcours Dynamiques culturelles : politiques, communication et médiation

  • Composante:
    • UFR des sciences de la communication
  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Culture et Communication
  • Mention: Industries culturelles
  • Parcours type(s):
    • Dynamiques culturelles : politiques
    • communication et médiation
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 2 ans
  • 120 crédits ECTS
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

Le Master Dynamiques culturelles a pour objectif de former des professionnels capables d’articuler les médiations et actions en direction des publics, de concevoir et conduire des projets culturels au sein des équipements culturels, des collectivités territoriales, des associations et entreprises, dans le cadre des politiques de développement culturel.

La première année repose sur des enseignements très largement mutualisés avec le parcours Industries créatives et médiatiques. L’objectif central de cette première année du Master Industries culturelles, parcours Dynamiques culturelles est, d’une part, de former aux fondamentaux scientifiques et professionnels des industries culturelles avec des enseignements mutualisés autour des caractéristiques de base des industries culturelles et créatives, de leurs rapports aux territoires et d’enseignements de spécialité en anglais et, d’autre part, d’ouvrir vers les spécificités du parcours Dynamiques culturelles relatives notamment à la question des publics. De même, des cours de gestion de projet et insertion professionnelle permettront d’acquérir des éléments de méthodologie professionnelle.

Objectifs

Le projet pédagogique articulant connaissances théoriques et savoirs professionnels vise à conjuguer les approches relatives :

  • aux différents acteurs de la vie culturelle (équipements, collectivités, associations, entreprises…) ;
  • aux différentes formes de l’expression artistique ou culturelle (théâtre, danse, expositions, cinéma, audiovisuel…) ;
  • aux pratiques dans leur diversité ;
  • aux médiations, aux actions culturelles, à la circulation des savoirs, aux ressources numériques.

Au terme de leur formation, les étudiants, diplômés, doivent être en capacité d’analyser les politiques culturelles des structures dans leur rapport à leurs projets, à leur territoire, à leurs publics, à leurs partenaires. Ils doivent maîtriser les outils d’enquêtes (entretiens, observations), de recherche documentaire, ainsi que la rédaction de rapports d’étude, grâce notamment à leur expérience acquise durant la formation avec la rédaction d’un mémoire mobilisant leurs connaissances du champ de la culture et les résultats de leurs études de politique culturelle et des projets conduits.

Compétences visées

  • Concevoir et conduire des actions de communication culturelle en intégrant les outils numériques.
  • Concevoir et conduire des actions de médiation culturelle et de développement des publics.
  • Développer des politiques et actions culturelles au sein d’un territoire.
  • Maîtriser les enjeux et problématiques d’un équipement culturel.
  • Maîtriser les diverses problématiques d’un projet culturel, y compris les enjeux socio-économiques et ceux liés au numérique.

Responsable(s)

BOUQUILLION Philippe

Co-responsable du Master

ADAM Denis

Co-Responsable du parcours Dynamiques culturelles

BLANDIN Claire

Co-Responsable du Master

Admission

Capacité d'accueil

15 à 20 étudiants

Et après

Poursuite d'études

Doctorat.

Insertion professionnelle

Le Master Dynamiques culturelles vise l’insertion professionnelle des étudiants prioritairement dans les services en charge des publics, de communication au sein des structures culturelles publiques ou privées.

Les profils des postes visés sont essentiellement ceux de chargés des relations avec les publics, de développement culturel territorial, de médiateurs culturels, de concepteur-réalisation de projets culturels, et de communication. Ils pourront rejoindre une équipe de production, dans les domaines de la musique et du cinéma, des compagnies de spectacle vivant ou des structures muséographiques et patrimoniales. Ils pourront aussi être en charge du développement des projets numériques (communication et médiation, plateformes de billetterie, etc.). Enfin, ils pourront travailler au développement des relations avec le monde de l’entreprise en particulier pour le développement du mécénat.

Les secteurs d’activités sont diversifiés : organisations de la culture et des arts (édition, musique, spectacle vivant, patrimoine, cinéma, audiovisuel, multimédias, services culturels, cabinets conseil et mécénat/fondations), de l’aménagement local ou régional en matière de tourisme culturel, de gestion de politiques publiques territoriales…

Le Parcours étant indifférencié, les étudiants, qui souhaitent poursuivre leurs études en formation doctorale, ont la possibilité de s’inscrire en thèse au Labsic et rejoindre l’école doctorale Erasme ou d’autres formations doctorales en France comme à l’étranger en bénéficiant notamment du soutien et du réseau international du Laboratoire d’Excellence « Industries Culturelles et Création Artistique ».

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation