Master mention Génie des procédés parcours Génie des procédés innovants et développement durable

  • Composante:
    • Institut Galilée
  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: Génie des Procédés
  • Parcours type(s):
    • Génie des procédés innovants et développement durable
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 2 ans
  • 120 crédits ECTS
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Objectifs

Cette spécialité a pour objectif de former des cadres capable de :

- Concevoir, analyser et évaluer des procédés mettant en jeu des opérations de transformations matière et/ou énergie ;

- Dimensionner les dispositifs technologiques utilisés pour mettre en œuvre ces procédés ;

- Utiliser avec pertinence des outils de simulation professionnels dans les domaines des procédés et de l’énergétique pour analyser et évaluer divers types de procédés ;

- Mener des études expérimentales de faisabilité aux échelles Laboratoire et Pilote.

Les enseignements de la spécialité visent à donner à l’étudiant l’ensemble des savoirs, savoir-faire et techniques mis en œuvre dans le cadre de transformations de matière et/ou énergie. Ils visent également à lui permettre d’utiliser ces savoirs pour analyser le fonctionnement d’un procédé de transformation, optimiser ses conditions d’opération et mettre en œuvre les moyens de suivi et de contrôle.

Compétences visées

M1 : Solide socle de connaissances dans les sciences de procédés et de transfert, préparation aux  problématiques environnementales et développement durable.

M2 : Compétents dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des installations de transformation de la matière.

Habilitation à manipuler en salle blanche.

Maitrise d’outils informatiques (modélisation, simulations).

 

Responsable(s)

TRAORÉ Mamadou

Responsable du Master 2 Génie des procédés

Michael REDOLFI

Admission

Pré-requis nécessaires

M1 : Connaissances de base en physique, chimie, et thermodynamique, bonne maitrise de la langue française, lecture aisée de la langue anglaise.

M2 : Maitrise des outils informatiques, connaissances acquises en M1.

Pré-requis recommandés :

Thermodynamique, Cinétique chimique, Bilan de matière et d’énergie.

Transferts de matière et de chaleur, Opérations unitaires.

Capacité d'accueil

30 étudiants en 1ére année, 20 étudiants en 2éme année.

Et après

Poursuite d'études

Niveau doctorat.

Insertion professionnelle

Le parcours professionnel de la spécialité génie des procédés vise à former des cadres avec une forte expertise en simulation des procédés et dans le domaine des nouvelles technologies (procédés plasma, procédés et techniques d’élaboration de matériaux à forte valeur ajoutée). Postes à pourvoir : Responsable d’Études, Chargé de Projets ou Responsable de Projets. Ce parcours cible aussi bien les PME nouvelles technologies que les grandes entreprises exerçant dans les domaines des procédés, de la chimie, de l’énergie et de l’environnement, comme par exemple GDF-Suez, EDF, Total, Shell, BP, Air Liquide, Areva, Veolia, Rhodia, Lafarge etc. Il y a également un fort potentiel de débouchés au niveau du tissu important de PME ayant des activités de bureaux d’études, de cabinets d’expertises, cabinets de consultations ou cabinets d’audit.

Le parcours Recherche de la spécialité Génie des Procédés vise à former des diplômés capables d’exercer dans le domaine de la Recherche et Développement (R&D) dans le domaine des procédés ayant des applications dans les secteurs des matériaux, de l’environnement ou de l’énergie. Les diplômés pourront choisir d’intégrer directement le monde industriel pour exercer des métiers de la R&D ou effectuer une thèse de doctorat financée dans le domaine des sciences pour l’ingénieur avant d’intégrer définitivement selon leur sensibilité le monde académique ou industriel.

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation