Master Physique fondamentale et applications (M2) parcours Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale

  • Composante:
    • UFR PHYSIQUE
  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine:
    • Sciences, Technologies, Santé
    • Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: Physique fondamentale et applications
  • Parcours type(s):
    • Astronomie
    • Astrophysique et Ingenierie Spaciale
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Durée 1 an
  • 60 crédits ECTS
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Formation à distance: Non

Présentation et compétences visées

Présentation

La spécialité Astronomie, Astrophysique & Ingénierie Spatiale comprend deux parcours correspondant à deux colorations différentes :

  1. Astrophysique

      2. Dynamique des Systèmes Gravitationnels

Objectifs

L’objectif premier de ces parcours est de former les futurs doctorants, et à terme de futurs chercheurs ou enseignants-chercheurs, en Astronomie et Astrophysique pour les laboratoires de recherche publique, français ou étrangers, ou les grands organismes de recherche européens (ESO, ESA, IRAM, ALMA…). La formation offre aussi la possibilité d’intégrer le monde industriel en Recherche et Développement grâce aux enseignements portant sur l'ingénierie spatiale, l'informatique utilisant le calcul numérique intensif ou bien le traitement des images. Elle permet enfin d'apporter une expérience du monde de la recherche à de futurs enseignants du secondaire et des CPGE ou à des spécialistes de la diffusion des connaissances (journalisme scientifique). Il s’agit donc d’une formation par et pour la recherche.

Compétences visées

Les parcours Astrophysique et Dynamique des Systèmes Gravitationnels proposent aux physiciens, mathématiciens et ingénieurs une préparation à la recherche dans le vaste domaine pluridisciplinaire de l’astronomie, de l’astrophysique et de toutes ses méthodes d’observation, de mesure et de modélisation. Ils abordent les aspects les plus variés de l’astrométrie, la mécanique céleste, la physique des étoiles aux galaxies, l’instrumentation, les technologies liées au domaine spatial, les outils numériques associés, les disciplines proches telles que la physique des plasmas, la géodésie, etc. Ces disciplines couvrent un champ qui dépasse leur domaine traditionnel et présentent de nombreux liens avec d’autres domaines connexes : physique des particules, planétologie à l’interface avec les géosciences, navigation spatiale, astrochimie, techniques spatiales, développement de grands codes numériques, synthèse d’informations réparties, grands équipements…

 

Responsable(s)

Gonzalez Matthias


Tél : 0169081779

Email : Matthias.Gonzalez @ cea.fr

Admission

Pré-requis nécessaires

Le Master 2 Recherche spécialité Astronomie, Astrophysique & Ingénierie Spatiale s’adresse aux étudiants pourvus d’une première année de Master (M1), dans les domaines de la Physique Fondamentale ou Appliquée, des Mathématiques, ainsi qu‘aux étudiants issus des Ecoles Normales Supérieures et des Ecoles d’Ingénieurs. Cette formation s’adresse aussi aux étudiants étrangers possédant l’équivalence d’un M1 ou d’un diplôme d’ingénieur.

Et après

Poursuite d'études

Le débouché principal de la formation est la préparation d’une thèse de doctorat en France ou à l’étranger.

Insertion professionnelle

Après un séjour postdoctoral de quelques années, en général à l’étranger, certains docteurs en astrophysique obtiennent un poste de chercheur (CNRS, CEA, observatoires) ou d’enseignant-chercheur (universités). D’autres s’orientent vers l’enseignement, l’entreprise (instrumentation en relation avec des projets spatiaux par exemple, simulations numériques,…) ou divers métiers en lien avec l’astronomie (communication scientifique, etc).

Etablissement

Etablissement

Lieux de formation